18/04/2019 – DE L’ORANGER À L’YLANG, DU COOL AU CUIR, GUERLAIN MULTIPLIE LES NOUVEAUTÉS

Classé dans : Actualités, Création de Parfum | 0

Après trois Aqua Allegoria en mars dernier, ce sont pas moins de six nouvelles créations qui rejoindront les collections existantes avant l’été. D’ici juin, Guerlain lancera ainsi deux féminins, un masculin, et trois exclusifs.

Après sa dernière version Intense, la gamme « Shalimar Souffle de Parfum » (lui-même flanker de Shalimar) accueille une quatrième variation. Comme son nom l’indique, Shalimar Souffle d’oranger célèbre l’oranger sous toutes ses formes, réinterprétant « la sensualité de Shalimar » avec « une touche joyeuse, pétillante et innocente », selon la marque. Le petitgrain (soit les feuilles et rameaux de l’arbre), vert et frais, ouvre la composition avec la bergamote et la mandarine, avant d’être relayé par les notes plus solaires du néroli et du jasmin Sambac, puis par la richesse de l’absolu de fleur d’oranger, de la vanille et du santal.

Ma Robe plissée s’ajoute au vestiaire de La Petite Robe noire. Cette interprétation « capture l’élégance innée de la Parisienne en vacances sur les bords de Seine ». Décrite comme « florale verte, fraîche et joyeuse », elle marie agrumes, notes vertes, amande, abricot, rose, muscs blancs et patchouli.

Pour L’Homme idéal Cool, les parfumeurs maison Thierry Wasser et Delphine Jelk ont retravaillé « l’irrésistible amande, signature olfactive de L’Homme idéal » grâce à un « accord rafraîchissant » (bergamote, orange, menthe, anis étoilé), un « accord charmant » (amande, néroli, notes aquatiques), et un « accord élégant » (vétiver, patchouli, ambroxan).

Dans la collection « Maison », l’Eau de bain rejoint l’Eau de lit, l’Eau de lingerie et l’Eau de cashmere. S’inspirant de « la gestuelle raffinée des eaux de toilette du XIXe siècle, dont on versait jadis quelques gouttes dans la baignoire », elle allie bergamote, fleur d’oranger, amande, muscs et vanille, pour une composition « rafraîchissante et relaxante ».

Du côté des exclusifs, la gamme des « Absolus d’Orient » s’enrichit avec Cuir intense. Dans ce « cuir à fleur de peau », des « notes sombres cuirées-boisées » sont associées à l’osmanthus, une fleur aux nuances abricotées mais aussi légèrement cuirées, au bois de santal, au cèdre et au tabac.

Enfin dans la série « L’Art et la Matière », arrive Embruns d’ylang. Pour célébrer cette fleur qui n’a « que rarement tenu le rôle principal ou obtenu une tête d’affiche dans un parfum », souligne Guerlain, Thierry Wasser a choisi une essence d’ylang-ylang des Comores. Ses facettes épicées sont soulignées par le clou de girofle, tandis que son « tempérament volcanique » contraste avec des embruns iodés et des notes boisées, afin d’évoquer « un rayon de soleil filtrant au travers d’un horizon menaçant ».

— 
Shalimar Souffle d’oranger
Eau de parfum 50ml/100 euros, disponible en mai

La Petite Robe noire – Ma Robe plissée
Eau de toilette 30ml/62 euros, 50ml/81,50 euros, 100ml/115 euros, disponible le 1er juin

L’Homme idéal Cool
Eau de toilette 50ml/71 euros, 100ml/98 euros, disponible en mai

Eau de bain
Eau de toilette 125ml/85 euros, disponible depuis avril

Cuir intense
Eau de parfum 125ml/159 euros, disponible en mai

Embruns d’ylang
Eau de parfum 75ml/205 euros, disponible en juin

Cet article provient du site internet : https://www.auparfum.com/de-l-oranger-a-l-ylang-du-cool-au-cuir-guerlain-multiplie-les-nouveautes,4400

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + quatre =