10/09/2019 – HBES parfume le restaurant Coco Opéra

Classé dans : Actualités, Création de Parfum, Hôtel | 0

HISTOIRE DE COCO OPERA

Il y a d’abord CoCo. Deux syllabes pour un petit nom qui en dit long. À la dire, CoCo sonne comme une bulle de champagne, mélange de chic et de rieur. La bouche pétille, l’esprit se fait plus léger. À la vivre, l’instant d’un restaurant, CoCo ne sera pas une de ces adresses où l’on se contente de croiser les couverts. On y déjeunera, on y dînera et beaucoup plus encore.

Il y a ensuite l’Opéra. Cœur battant de quartier où se croisent l’énergie des Boulevards, le luxe de Vendôme, Paris qui va et le monde entier qui vient. Est-ce vraiment un monument? Plus sûrement une émotion, tour à tour, orgueil d’architecture, temple vivant où corps et voix se font lyriques, maison à mémoire, à mystère et désormais CoCo, table ouverte et intime à partager le privilège. »

LE PARFUM

Hbes Aventures Olfactives parfum le restaurant CoCo Opéra de Paris. Vous retrouverez un cocktail de notes Hespéridés, boisé et Ambré . N’hésitez plus et partez à la découverte d’une fantastique dégustation plongé dans une univers parfumé adapté.

Dans les volutes envoutantes d’un encens mystique se dévoilent les notes fusante d’épices au fur et à mesure que le fond boisé apporte profondeur au parfum.

05/07/2019 – Le parfum sur mesure se démocratise

Classé dans : Actualités | 0

Réservé jusqu’à présent à une minuscule élite, du fait de son prix inaccessible (à partir de 20 000 € !), le parfum sur mesure se démocratise considérablement avec Internet (à partir de 80 €). L’essai mérite d’être tenté…Temps de lecture : ~ 7 minutes

Un parfum rien qu’à soi ? On en a toutes rêvé… Mais jusqu’à présent, seuls quelques happy few pouvaient en bénéficier.
Les grandes marques de luxe comme Guerlain ou certains maîtres parfumeurs le proposaient à leurs clients +++.
Prix de départ ? 20 000 € (pour Maison Francis Kurkdjian), 35 000 € pour Guerlain, 60 000 € pour Cartier…

Au même moment, sur le net, les choses s’organisent. Sans aller jusqu’à la recherche (qui peut parfois durer un an) des maisons de luxe, des sociétés plus confidentielles imaginent la création d’un parfum personnalisé, à partir des notes que l’on aime (cela suppose de les connaître, et, si ce n’est pas le cas, une exploration a lieu dans des magasins-ateliers où, guidé par un parfumeur, on peut choisir parmi des centaines de notes dans un orgue à parfums).

Sillages Paris propose ainsi des parfums à composer online ou dans les ateliers Sillages. Le principe est simple : si l’on sait ce que l’on aime, on compose son parfum en ligne, en sélectionnant jusqu’à six ingrédients favoris parmi les 64 proposés. À mesure que des ingrédients sont sélectionnés, l’algorithme cherche une formule personnalisée selon vos goûts, parmi les accords créés par les quatre parfumeurs “maison” qui ajouteront ensuite des ingrédients secondaires pour équilibrer le parfum.
En cas de doute, on peut découvrir ses ingrédients préférés en indiquant les parfums que l’on porte (l’algorithme peut retrouver les ingrédients présents dans vos parfums favoris).
Livré en trois jours, il suffit ensuite de tester le parfum chez soi, et de le renvoyer gratuitement pour être totalement remboursé s’il ne convient pas.
En réalité, il n’y a que peu de retours (“94 % des clients adorent leur parfum du 1er coup !” confie la marque).

Si l’on est plus hésitant sur les senteurs que l’on aime, on peut se rendre dans la boutique-atelier après avoir pris rendez-vous sur le site pour se faire épauler par un parfumeur et partir à la rencontre de SON parfum. On vous conseille cette seconde démarche, riche d’enseignement. Dans les deux cas, le prix est raisonnable et l’expérience intéressante (consultation d’une durée de 30 minutes environ, 83 € le flacon de 50 ml ou 28 € celui de 15 ml, avec trois échantillons testeurs inclus).
Elle a été conçue par Maxime Garcia-Janin, 28 ans, qui a passé trois années au développement parfum chez Dior, Lancôme et Giorgio Armani (le fondateur de Sillages Paris), avant de lancer sa propre marque, au sein de l’accélérateur Station F. Maxime constate un désamour grandissant du parfum chez les clients, en particulier les millenials. “Je me suis rendu compte que les personnes de ma génération achetaient de moins en moins de parfums de luxe traditionnels. Il y a un vrai ras-le-bol des parfums trop chers, aux odeurs standardisées, que l’on sent sur tout le monde. Je voulais rendre la Haute Parfumerie accessible à tous, grâce au digital. La façon de créer, vendre et acheter un parfum n’a pas évoluée depuis 40 ans alors que le digital a tout chamboulé ! Il y a aussi beaucoup de curiosité et d’intérêt autour de l’art de la parfumerie, mais peu de marques qui en parlent”.

Les offres se multiplient online ou dans des ateliers parisiens. Ex Nihilo permet de personnaliser ses parfums (50 ml : 180 € ou 100 ml : 260 €), grâce à l’Osmologue qui pèse et mélange les ingrédients. Les clients ont ainsi accès aux coulisses de la création par le biais d’un rituel interactif.

Au Studio des Parfums, la création ne se fait pas sur Internet mais dans la boutique studio dotée d’un orgue à parfums recensant 180 à 200 notes venant toutes de Grasse. On peut tout y demander ou presque : une rose plus ceci, un oriental plus vanillé, un chypre avec très peu de patchouli (que l’on n’aime pas) mais qui joue l’accord mousse en majesté…
Souvent, on ne sait pas réellement ce que l’on aime et il faut un expert de la parfumerie pour “décoder” et sortir des a priori. On peut ainsi créer un parfum qui nous ressemble tout à fait, accompagné par un conseiller parfumeur qui nous aide à trouver l’accord parfait.

Chacune des bases de l’orgue à parfum du Studio est composée d’une senteur principale et d’une dizaine d’autres essences secondaires qui permettent un mariage parfait entre elles lors de la création (toutes les notes sont faites pour être combinées entre elles).

La boutique du Marais offre aussi la possibilité de choisir des flacons d’art en cristal soufflé à la bouche, en verre de Murano coloré ou métallisé… À l’issue de l’atelier, vous repartirez avec votre création (durée : 1h30 à 2h, à partir de 95 €).

DES PARFUMEURS ALCHIMISTES

Avec The Alchemist Atelier, on peut aussi concevoir sa propre fragrance chez soi ou avec l’aide des parfumeurs alchimistes de l’Atelier parisien.
L’application exclusive (disponible sur Apple Store et Google Play) couplée à différents appareils (Scent Visualizer, un outil de visualisation olfactive, Scent Wheel, la roue des senteurs classées par grande famille, Scent Creator pour assembler les notes choisies…) permet de composer un parfum sur mesure (16 bases et 18 accords).

La marque propose un Atelier Découverte (79 €, durée : 1h30, quatre participants maximum, avec un flacon de parfum de 20 ml inclus), ou l’Atelier Privé Alchimiste (119 €, 59 €, pour un participant supplémentaire, durée : 1h30, avec un flacon de parfum de 20 ml inclus, participants : un à deux).
Comme on le voit, la Parfumerie 3.0 est en route !

Cet article provient du site internet : https://cosmeticobs.com/fr/articles/zoom-nouveautes-33/le-parfum-sur-mesure-se-democratise-4870/ Ariane Le Febvre© 2019 – CosmeticOBS

03/07/2019 – CARAVANE a ouvert sa toute nouvelle boutique à Aix en Provence.

Classé dans : Non classé | 0

Vous avez aimé la boutique Caravane à Londres ou vous ne l’avez pas encore découverte ? Ca ne fait rien, car Caravane a ouvert sa boutique à Aix en Provence ! Rendez-vous au 7 rue Paul Bert 13100 Aix-en-Provence.

LE PARFUM :

C’est une interprétation d’une vanille fumée, un ambiance de coin du feu : les cuirs et bois se répondent, délicieusement enveloppés d’un patchouli sombre et mystérieux.

CARAVANE :

AU FIL DES RENCONTRES

L’histoire Caravane débute en 1995 avec la création de ce nouveau concept de décoration. « Françoise Dorget a inventé un style, ce qu’elle a laissé est très fort » explique Véronique Piedeleu, à la tête de Caravane avec son époux Jack-Eric depuis 2011.

Depuis la maison Caravane s’est ouverte à de nouveaux horizons. Chaque destination reste le fruit de rencontres surprenantes et de belles intuitions.

Une véritable histoire de famille, grâce au renfort pétillant de Capucine Piedeleu – fille de Véronique et Jack-Eric – qui sait rafraîchir la marque tout en respectant ses racines. 

L’équipe s’étoffe au gré de chaque rencontre, riche de ses talents et de ses savoir-faire, pour mieux accompagner chaque création. De sa conception à sa réalisation, de sa mise en lumière en magasin jusqu’à son arrivée chez vous. 

Aujourd’hui « le voyage reste en filligrane ».

Caravane est une passerelle entre différents mondes, et fait voyager ces traditions pour les inviter chez vous. Le cheminement reste notre feuille de route : il inspire chaque collection, les incontournables de Caravane, comme nos capsules créatives et autres pépites chinées aux quatre coins du monde. 

Et c’est ainsi que la Maison Caravane s’est envolée pour Londres, Nice, Bordeaux, Copenhague, Aix-en-Provence… à l’image de sa première boutique située dans le Marais, que Véronique découvrait émerveillée il y a plus de 20 ans. 

Photo du magasin à Londres

02/07/2019 – HBES parfume Optic Duroc dans toute la France !

Classé dans : Non classé | 0

C’est au tour du lunetier Optic Duroc de se faire parfumer dans toute la France

Depuis bientôt 40 ans et la première boutique en face du métro Duroc à Paris, Optic Duroc n’a jamais cessé de proposer des produits et services exclusifs à ses clients. 

Aujourd’hui, pour être meilleur chaque jour notre service « innovation et nouveauté » est toujours à la pointe pour vous offrir les dernières tendances et les meilleures technologies de verres. De même, ce nouveau site vous permet une expérience de réservation unique, vous offrant la possibilité de réserver vos paires et de les essayer en 2h en magasin avec l’opticien de votre choix. https://opticduroc.com/

Optic Duroc Nous nous laisson enivrer par la douceur epicé de la cannelle qui nous présente alors un coeur Santal au inflexions orangées paré d’un accord gourmand garnie d’effluve vanillées.

28/06/2019 – Une appli pour traquer les mauvaises odeurs

Classé dans : Non classé | 0
Cette application est accessible à tous via une plateforme web ou téléchargeable sur smartphone.
 (© Atmo)

Cette application est accessible à tous via une plateforme web ou téléchargeable sur smartphone. (© Atmo)Après le bruit, les nuisances olfactives apparaissent comme le deuxième motif de plainte ! Elles sont d’ailleurs définies par le code de l’environnement comme des événements polluants contribuant notamment à la dégradation du cadre de vie et peuvent donc avoir un impact psychologique négatif lorsqu’elles sont jugées excessives. Grâce à la nouvelle application Odo, conjointement lancée par le Grand Reims et le Grand Est, il est désormais possible de signaler une odeur. Attention, odeurs et qualité de l’air sont deux choses très différentes. Les nez sensibles doivent aussi bien avoir à l’idée qu’il existe une différence entre une nuisance olfactive ponctuelle ne pouvant être empêchée, liée à certaines activités agricoles par exemple, et un désagrément marqué et répété. Dans un premier temps, Odo entend améliorer la connaissance du territoire et identifier les nuisances perçues via un formulaire en ligne détaillé : fréquence, intensité, type, niveau de gêne, localisation… Puis, des bénévoles formés par Atmo au langage des nez se déplaceront afin de préciser l’évaluation. Cette méthodologie permet d’associer à une odeur, non pas une évocation personnelle, mais un référent chimique. En effet, l’olfaction est un sens qui nous permet de reconnaître et d’analyser l’odeur perçue, mais de façon subjective. Il est donc essentiel de partager un référentiel commun afin d’échanger de façon objective sur une odeur perçue. A terme, l’objectif d’Odo et du Grand Reims est d’apporter des réponses aux nuisances olfactives de manière graduée et sans être coercitive, afin d’aller de la concertation à l’intervention sur place avec campagne de mesure.

Infos : atmo-odo.fr/publicgrandreims

Cet article provient du site : http://www.lhebdoduvendredi.com/article/35346/une-appli-pour-traquer-les-mauvaises-odeurs

26/06/2019 – Des «nez» ont élaboré huit parfums à partir de chefs d’oeuvre du Louvre

Classé dans : Actualités | 0
Le Verrou du peintre Fragonard a désormais son parfum
Le Verrou du peintre Fragonard a désormais son parfum — dr

Des « nez » de grandes maisons de parfums ont créé les senteurs de huit chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture exposés au Louvre, dans une collaboration inédite entre le plus grand musée français et la marque Officine universelle Buly.

Ramdane Touhami et Victoire de Taillac qui ont créé il y a cinq ans cette marque vont présenter huit flacons de parfums du 3 juillet au 6 janvier, dans le décor d’une échoppe du XIXe siècle, dans l’allée du Grand Louvre par laquelle passent les flots de touristes du monde entier.

De Grasse à la Pyramide du Louvre

La Baigneuse et la Grande Odalisque d’Ingres, Conversation dans un parc de Gainsborough, Saint-Joseph charpentier de La Tour et Le Verrou de Fragonard, ont été sélectionnées par cinq créateurs de parfums.

En sculpture, ce sont La Victoire de Samothrace, la Nymphe au scorpion de Bartolini et la Venus de Milo que trois autres ont choisies.

« Une dimension olfactive à l’expérience visuelle »

« Le Louvre m’a approché il y a un an », a raconté Ramdane Touhami. « Dans la minute, je leur ai dit que je rêverais que les meilleurs parfumeurs imaginent des parfums pour des chefs-d’œuvre. Il s’agissait de rajouter une dimension olfactive à l’expérience visuelle. J’ai choisi huit parfumeurs, tous des stars. Je leur ai laissé cent pour cent de liberté, sans limitation de budget ».

Parmi eux, Dorothée Piot, qui travaille pour Robertet, parfumeur de Grasse, a porté son choix sur la Conversation dans un parc : « J’avais envie d’une œuvre fraîche, délicate, une scène en extérieur, bucolique. J’aimais la candeur et la grâce des personnages. Pour concevoir mon parfum, j’ai pensé à des pétales de roses fraîchement écloses dans un écrin de verdure. »

Cet article provient du site internet : 20 minutes : https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2548583-20190625-nez-elabore-huit-parfums-partir-chefs-oeuvre-louvre