11/06/2019 – Givenchy : Oscar 2019 de la marque de parfum

Classé dans : Actualités | 0
crédit photo : les Carnets du luxe

La maison Givenchy a été distinguée à l’occasion des Oscars de la beauté 2019. La marque française a remporté le prix de marque de parfum de l’année grâce au succès de son parfum pour femmes, L’Interdit.


Emilie Besse, journaliste web depuis huit ans pour plusieurs sites d’informations. Passionnée par l’univers du luxe, son économie et sa créativité. 

Les Oscars de la beauté viennent de se dérouleur, au début du mois de juin. Le rendez-vous, qui fêtait cette année sa trentième édition, est organisé chaque année par Cosmétiquemag, le média spécialiste du secteur de la beauté.

La maison Givenchy a ainsi remporté l’Oscar de la marque de parfum de l’année. Givenchy s’est vue décerner le prix grâce au succès remporté par L’Interdit. Le parfum féminin a fait l’objet d’une campagne de communication de grande ampleur. Il bénéficie aussi d’une nouvelle ambassadrice en la personne de Rooney Mara, l’actrice américaine. L’Interdit a signé les meilleures ventes 2018 dans la catégorie des nouveautés féminines sur le marché français.

La victoire de Givenchy est d’autant plus importante que L’Interdit n’est pas réellement une nouveauté. Le parfum de Givenchy a en fait été lancé il y a plus de soixante ans. Cette fragrance, qui avait perdu en visibilité, a été relancée dans le cadre d’une stratégie originale visant à capitaliser sur l’histoire de la marque. Un pari qui s’est avéré payant et qui permet à Givenchy de regagner du terrain sur le marché de la parfumerie.

Cet article provient du site internet : https://www.carnetsduluxe.com/business/givenchy-oscar-2019-de-la-marque-de-parfum/

07/06/2019 – Nos chiens sentent-ils lorsque nous sommes malades ?

Classé dans : Actualités | 0
crédit photo : Pixabay

Voilà plusieurs millénaires maintenant que l’Homme et le chien se côtoient. Ils font même plus que se côtoyer. Au fil du temps, ils ont tissé d’indéfectibles liens d’amitié. Sans doute parce que le chien a appris à nous comprendre. Et même à sentir lorsque nous sommes malades.

Entre le chien et l’Homme règne une complicité rare. Tous ceux qui vivent avec un compagnon poilu ont sans doute déjà pu l’expérimenter. Il suffit que vous vous sentiez mal pour que l’animal se montre soudain encore plus attentif à vous. Car le chien sait faire preuve d’une incroyable empathie émotionnelle à l’égard de ses humains. Peut-être parce que ce sont généralement tous ses sens qui sont en alerte.

Des études montrent ainsi que le chien a appris à lire le langage de notre corps. Et lorsque nous sentons une baisse de régime ou que nous sommes malades, notre corps l’exprime, parfois même à notre insu. Mais le chien n’est pas dupe et reconnaît ces signaux. Une étude a par ailleurs conclu que le chien est sensible à notre voix. Or, le son de notre voix varie selon les émotions que nous ressentons. Un autre indice qui permet à notre chien d’estimer notre état de santé.

En plus du reste, un incroyable odorat

Mais il se pourrait bien qu’au-delà de ces simples perceptions, les chiens soient capables, grâce à des capacités olfactives entre 10.000 et 100.000 fois plus importantes que les nôtres, de littéralement sentir lorsque nous n’allons pas bien. Ils s’appuieraient pour cela sur ce que les scientifiques appellent des chimiosignaux. Des odeurs que les humains émettent naturellement et de manière incontrôlable lorsqu’ils ont peur, par exemple. En présence de telles odeurs, le rythme cardiaque du chien s’accélère et il montre des signes de stress.

Les chiens sont aussi capables de sentir un changement dans les hormones sécrétées par les femmes lorsque celles-ci tombent enceintes. Ils ont alors tendance à se montrer protecteurs envers celles qui attendent un enfant. Une attitude qui devient généralement encore plus marquée lorsque la date de l’accouchement approche. Car là aussi, les odeurs et les signaux émis par la future maman leur apparaissent clairement.

Enfin, les chercheurs pensent que les chiens peuvent être capables de sentir certaines maladies. Le diabète, les infections urinaires ou des cancers, par exemple. En passant au crible de leur odorat, notre haleine, un échantillon de notre sang, nos urines ou notre sueur. Une capacité que les chats pourraient aussi avoir. Mais les félins restent bien moins faciles à dresser à la détection que le meilleur ami de l’Homme.

Cet article provient du site internet : Futura-science https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/chien-nos-chiens-sentent-ils-lorsque-nous-sommes-malades-11444/

06/06/2019 – Le fascinant phénomène de la rétro-olfaction

Classé dans : Actualités | 0
hommes buvant et testant de la bière artisanale à la brasserie
Photo Dreamstime

Tout le monde est installé dans le salon, verre à la main. Une bouteille supposément de grand calibre vient d’être ouverte et partagée avec tous ceux qui ont tendu le bras, quasiment en état d’urgence. Cette bière est supposée être vraiment bonne, que voulez-vous! 

Le voisin de gauche commence à la décrire en premier : « Ça sent les fruits tropicaux », dit-il en souriant. Celui de droite renchérit : « Ouep, pas fou. Je perçois même de l’ananas. » Le groupe prend une bonne respiration, comme s’il participait à une compétition olympique de dégustation synchronisée. Tous hument le parfum à grands coups de narines en quête du prochain arôme à partager avec les copains. Mais votre ami d’en face, lui, plonge de suite et prend une grande gorgée. On le regarde, ébahis. « Haha, Matt, t’as toujours été le plus impatient! ». On s’esclaffe immédiatement à ses dépens, bien sûr. Une fois le silence rétabli, Matt répond : « En rétro-olfaction, je perçois non seulement de l’ananas, mais aussi de la goyave, de la banane et une touche de citronnelle. » Mais quelle langue parle-t-il tout d’un coup, ce cher Matt? C’est quoi la rétro-olfaction? Essaie-t-il d’impressionner la galerie ou connait-il véritablement un truc pour s’aider à percevoir encore plus d’arômes?

C’est quoi la rétro-olfaction?

Évidemment, notre Matt fictif possède une expérience sensorielle hors du commun qui lui permet de dénicher ces notes de goyave et de citronnelle. Ce n’est pas donné à tous d’être capable d’identifier ces arômes. Ceci dit, il s’aide énormément en portant attention à ce qu’il perçoit en rétro-olfaction. Qu’est-ce que la rétro-olfaction? C’est le phénomène qui nous permet de sentir ce qu’on a dans la bouche. En effet, pendant que nos papilles s’affairent à avoir du plaisir avec les sensations de base que proposent la bière sur la langue, il est possible de continuer à respirer, à déplacer de l’air dans la cavité orale près de la gorge et donc dans les voies nasales. Au contact de cet air, on réussit à ramener le parfum de ce qu’on déguste vers l’épithélium olfactif derrière le nez et, ainsi, on peut à la fois goûter et sentir notre bière. En combinant ces informations via cette rétro-olfaction, on obtient presque deux dégustations pour le prix d’une. Presque.

Comment faire?

Si l’exercice vous semble compliqué ou vous inquiète (« j’vais m’étouffer, j’le sais, c’est mon genre! »), rassurez-vous. C’est aussi simple que de respirer par le nez. Littéralement. Tout d’abord, allez-y d’une petite gorgée. Promenez le liquide délicatement sur votre palais tout en gardant la bouche fermée. N’avalez toujours pas… Toujours pas… Va falloir respirer bientôt, n’est-ce pas? Eh bien, voilà. Respirez par les narines, comme vous le feriez d’habitude. Lorsque l’air voyagera vers l’intérieur puis vers l’extérieur de votre nez, vous allez décupler les sensations potentielles partagées par la bière. Ce n’est que ça, la rétro-olfaction. Une opportunité d’obtenir encore plus de plaisir en dégustant.

Quelques trucs

Évidemment, cela prend de l’expérience pour savoir identifier quelle variété d’agrumes on perçoit dans le parfum d’une India Pale Ale. Tout comme ça prend du vocabulaire pour décrire le type de conifère précis que nous rappelle l’amertume de cette même IPA. Et que dire de l’habileté à percevoir si la céréale évoque la croûte de baguette de pain ou la mie moelleuse à son cœur. Un travail de longue haleine. Ceci dit, il y a trois trucs que nous pouvons utiliser afin de maximiser notre expérience de dégustation via la rétro-olfaction.

Premièrement, on s’assure de déguster une bière alors que notre palais est très frais. En d’autres mots, notre bouche n’a pas été envahie par autre chose que de l’eau et de la salive depuis plus d’une heure. Ensuite, on se verse une bière à température de cellier. Si vous gardez vos bières dans le même réfrigérateur que vos aliments, sortez-la une trentaine de minutes à l’avance. Une dégustation tempérée augmentera les arômes que vous allez percevoir. Finalement, versez la bière dans un verre qui vous permet d’y plonger le nez, prenez une gorgée et tentez de ne mettre qu’un seul mot sur vos perceptions. Un terme général. Quelque chose comme « fruits », « herbes », « dessert », etc. En répétant l’exercice plusieurs fois pendant la dégustation, vous vous aiderez à plonger davantage dans la catégorie que vous aurez identifiée en premier. Et éventuellement, avec un peu de pratique, vous allez explorer ces « fruits » ou « herbes » que vous perceviez en rétro-olfaction et vous trouverez une variété plus précise. Comme Matt, sa goyave et sa banane.

Cet article provient du site Bièresetplaisirs : https://bieresetplaisirs.com/2019/06/01/le-fascinant-phenomene-de-la-retro-olfaction/

05/06/2019 – Le gazon, la plante au « parfum parfait » qu’on ne connaît pas assez

Classé dans : Actualités | 0


Une pelouse
Une pelouse   Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Meagan Fiddler

« L’odeur du gazon qu’on vient de couper est un parfum extraordinaire. Je dirais que c’est un parfum parfait. » C’est de cette manière que l’horticulteur Albert Mondor commence ses éclaircissements sur cette graminée que l’on tient pour acquise et qu’on croit – à tort! bien connaître.

Le gazon est une monoculture, formée de la graminée poa pratensis L., le pâturin du Kentucky, et d’autres plantes du Midwest américain, dont la fétuque et l’ivraie. La fétuque est extrêmement résistante au manque de soleil et au piétinement. On peut donc la combiner à d’autres graminées pour en faire une pelouse plus forte.

Un peu d’histoire

La culture du gazon s’est principalement développée vers la fin de la Renaissance avec les grands jardins royaux et les grandes propriétés des nobles. La tondeuse est apparue en 1827. Avant, les animaux broutaient la pelouse. Ainsi, les graminées ont évolué avec les animaux qui les broutaient. « Le gazon s’est développé pour résister à ce stress », explique Albert Mondor.

Au début du 20e siècle, tout le monde rêvait d’avoir sa pelouse. Après la Deuxième Grande Guerre, elle est devenue un objet de convoitise, un symbole de puissance et de richesse. Albert Mondor, horticulteur

Photo en noir et blanc d'un homme qui tond le gazon alors qu'une femme et un bébé sont assis sur les marches d'une maison.
Un homme tond son gazon devant sa famille en 1956. Photo : Getty Images/Three Lions 

L’industrie du gazon aux États-Unis

  • Cette industrie génère 31 milliards de dollars par année.
  • Près de 70 % de l’eau utilisée dans les résidences américaines sert à arroser pelouse et jardin.
  • Chaque fin de semaine, 54 millions d’Américains et 3 millions de Canadiens se mettent à la tondeuse, ce qui représente une consommation annuelle de 3 milliards de litres d’essence.

Une plante tenace et diversifiée

Le bourgeon du gazon est très près du sol, contrairement à celui des arbres, qui se trouve à l’extrémité de la branche. Voilà pourquoi le gazon repousse rapidement après la tonte.

Le gazon se reproduit grâce à ses racines et aux stolons, les tiges qui poussent en rampant. La graminée qui produit le plus de stolons est le chiendent, cette plante envahissante.

Les graminées sont très sensibles à la sécheresse, mais elles reviennent à la vie sans problème. Leur période de dormance étant l’été, elles sont mal adaptées à la chaleur et préfèrent un climat frais. « C’est pour ça qu’on fait les semis de gazon au printemps », explique Albert Mondor.

L’horticulteur n’aime pas le gazon synthétique et propose à la place de poser une pelouse formée de gazon naturel diversifié (du trèfle, du thym, des pensées), donc résistant aux piétinements.

Cet article provient du site internet : Radio-canada.ca. https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/la-nature-selon-boucar/segments/entrevue/120083/gazon-pelouse-graminee-tondeuse-poa-pratensis-albert-mondor

04/06/2019 – UNE MARQUE FRANÇAISE LANCE UN PARFUM QUI SENT…LE SEXE !

Classé dans : Actualités | 0
crédit photo : @pixabay

Le nom de ce parfum hors du commun ? « Sécrétions Magnifiques » !

Si sentir bon est un point primordial pour la majorité des gens, d’autres ont tendance à préférer des odeurs plus…spéciales ! Et ça, la maison de parfum parisienne État Libre d’Orange l’a bien compris puisqu’elle vient de dévoiler une fragrance envoûtante qui sent le sexe. Oui, oui. Vous avez bien lu. « Quand j’étais adolescent, j’avais peur de la crise du sida. ‘Sécrétions Magnifiques’ est très lié aux années 1980 et au risque viral. Il est à mi-chemin entre la pornographie et le romantisme. Il est perdu entre l’attraction et la répulsion », explique Étienne de Swardt, le fondateur de la marque.

« Sang, sueur, sperme et salive »

Ce parfum très contreversé pue littéralement « le sexe, le sang, la sueur, le sperme et la salive » grâce à son savant« accord iodé (fucus, azurone), accord adrénaline, accord sang, accord lait, iris, coco, santal et opoponax… » indique le parfumeur. Si sentir les sécretions corporelles vous tente, ce parfum est en vente sur le site de la marque État Libre d’Orange pour la modique somme de 90 €. Hé oui, sentir le sexe, ça a un prix !

Cet article provient du site internet : Latina.fr https://www.latina.fr/news/une-marque-francaise-lance-un-parfum-qui-sent-le-sexe-38529

03/06/2019 – Harry Styles est devenu le visage du nouveau parfum Gucci !

Classé dans : Actualités | 0
Harry Styles est devenu le visage du nouveau parfum Gucci
© Instagram / Harry Styles

Le nouveau parfum s’appellera Gucci M émoire d’une odeur. Le parfum a été créé par le directeur créatif Alessandro Michel et le parfumeur Alberto Morillas.

Le parfum coïncide avec les anciennes références de Michele, qui l’a présenté comme un explorateur du pouvoir des souvenirs, les ramenant du passé et les forçant à vivre dans le présent.

Cette nouvelle histoire de parfum Gucci, photographiée par le collaborateur fréquent Glen Luchford, donnera vie à 20 créateurs de divers groupes d’âge, dont Harry Styles, étudiant et designer Harris Reed, le musicien Zumi Rosova et l’un des premiers modèles de Leslie Wiener.

Cette campagne sera la quatrième pour Harry Styles après trois campagnes de personnalisation.

Gucci M émoire d’une odeur sera disponible à la vente à partir d’août 2019. Share It FIRST

Cet article provient du site internet : génération VR https://generation-vr.com/harry-styles/1671/harry-styles-est-devenu-le-visage-du-nouveau-parfum-gucci