20/05/2019 – Le cerveau des sommeliers analysé

Classé dans : Non classé | 0
Une vingtaine de futurs sommeliers de l'Institut du... (PHOTO GETTY IMAGES)
crédits : lapresse.ca

Québec (ITHQ) ont passé des examens inusités la semaine dernière.

Leur cerveau a été scanné dans le cadre d’une étude dirigée par Johannes Frasnelli, professeur au département d’anatomie à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Le chercheur a découvert il y a quelques années que les experts en vin possèdent un cortex entorhinal plus épais.

« Cette partie du cerveau est très ancienne, explique-t-il. Elle est responsable de plusieurs éléments, dont l’odorat, la mémoire et le plaisir. D’habitude, elle s’amincit avec l’âge. Mais on a découvert que pour les sommeliers, c’est l’inverse. »

Afin de savoir comment évolue cette partie du cerveau au fil de l’apprentissage, l’équipe du Dr Frasnelli analyse une cohorte d’élèves en sommellerie. Il a déjà découvert, sans surprise, que les apprentis sommeliers ont, au début de leur formation, un odorat plus développé que la moyenne des gens.

Les recherches du Dr Frasnelli pourraient également avoir un impact sur la compréhension des maladies dégénératives comme l’alzheimer.

« On sait que la maladie d’Alzheimer affecte l’odorat, ajoute-t-il. Le trouble de l’odorat précède de 10 ans le problème de mémoire. L’hypothèse que nous avons, c’est que l’entraînement olfactif nous permettrait d’avoir plus de réserves, plus de cortex, pour compenser la maladie d’Alzheimer. »

Cet article provient du site internet : https://www.lapresse.ca/gourmand/alcools/201905/09/01-5225408-le-cerveau-des-sommeliers-analyse.php

03/04/2019 – Big data et parfumerie : vers une nouvelle ère ?

Classé dans : Actualités | 0
Big data et parfumerie : vers une nouvelle ère ?
© Istock / maryviolet

L’essor de l’intelligence artificielle et du big data fait basculer la parfumerie dans l’ère du digital. Quel avenir pour ce territoire si subjectif et intangible ?

La légende veut que le succès du Chanel N° 5 soit dû à une erreur de dosage d’aldéhydes. La parfumerie a toujours revendiqué son côté artisanal, mais aujourd’hui la révolution digitale du parfum est en marche. Explications.

LES ROBOTS ONT DU NEZ

La marque brésilienne O Boticário se vante d’être la première à lancer deux parfums concoctés grâce à l’intelligence artificielle. Ces fragrances, qui seront mises en vente en juin sur les marchés brésilien et international (en Europe, elles seront disponibles au Portugal), ont été créées avec le support d’IBM Philyra, algorithme développé par la maison de composition allemande Symrise et la multinationale informatique. Le principe ? Analyser 1,7 million de formules, des données telles que les chiffres de vente des différents parfums par pays et tranches d’âge, et même le vocabulaire des consommateurs s’exprimant sur les réseaux sociaux. Du big data qui vaut de l’or dans une ère où les produits et les informations sont ciblés au millimètre. « Avant, il suffisait d’appâter les clients en leur disant qu’un parfum était à la rose. Aujourd’hui, ils veulent connaître les ingrédients, leur origine, mais aussi leur mode d’extraction. Notre démarche était donc de surprendre ce public connaisseur et connecté – les jeunes entre 18-24 ans – avec un concept inattendu », explique Jean Bueno, manager de la parfumerie chez O Boticário.

En plus d’être un coup marketing qui éveille déjà la curiosité de l’industrie, le « fait-machine » a d’autres avantages : une durée de création raccourcie (un an au lieu des trois ou quatre habituels) et des tests consommateurs supprimés, ce qui constitue une belle économie d’argent et de temps. « Quand j’ai senti les jus composés par l’ordinateur, j’étais sous le choc, avoue David Apel, parfumeur chez Symrise : les formules avaient une belle structure, elles étaient très performantes, ciblées et, le plus important, innovantes. » Après quelques ajustements « manuels » du parfumeur, les deux fragrances étaient prêtes. Le nom de l’algorithme Philyra – une nymphe transformée en tilleul dans la mythologie grecque – n’est pas anodin, et David ne tarit pas d’éloges sur cette machine, qu’il a pour sa part baptisée « She ».

« L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE EST UN OUTIL POUR RENFORCER LE TALENT DES PARFUMEURS, CERTAINEMENT PAS POUR LES REMPLACER. » VÉRONIQUE FERVAL, DE LA CRÉATION FINE FRAGRANCE CHEZ SYMRISE.

Les départements d’innovation d’autres maisons ne sont pas en reste. Firmenich vient d’inaugurer un laboratoire numérique dédié à l’intelligence artificielle à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse. Givaudan a ouvert une Digital Factory, à Paris, où, en collaboration avec les employés de diverses filiales, des clients, des startup et, bien sûr, des nez, la maison explore différentes pistes. « Notre but est de laisser plus de liberté de création au parfumeur, en automatisant certaines étapes techniques un peu rébarbatives, comme l’équilibre d’une formule dont un ingrédient serait interdit suite à un changement législatif », explique Quentin Gouedard, responsable de stratégie digitale et innovation chez Givaudan. Le nouvel outil est bien plus ludique que le logiciel à l’allure de tableau Excel utilisé jusqu’à présent par les parfumeurs pour donner vie à leurs formules. Il sera accompagné d’un robot capable de peser (mélanger les matières premières du parfum) les formules courtes en quinze secondes et les tubes à essai seront équipés d’une puce électronique contenant les informations sur les ingrédients opérants. Pour Calice Becker, parfumeuse et directrice de l’École de parfumerie Givaudan, la technologie peut faire émerger de nouvelles inspirations.

« En parfumerie, on tourne autour des mêmes familles olfactives : les hespéridées, les fougères, les boisées, les chypres, les floraux, les parfums orientaux et, la plus récente, les gourmands, qui a presque 30 ans ! Cet outil va nous permettre de découvrir de nouvelles associations et peut-être une nouvelle famille olfactive », s’enthousiasme-t-elle. Le métier de parfumeur ne semble donc pas menacé. Les experts répètent d’ailleurs à l’envi que la vision et la sensibilité de ces derniers restent essentielles à la création d’une fragrance. « De la même façon que les molécules synthétiques n’ont pas éliminé les ingrédients naturels, l’IA est un outil pour renforcer le talent des parfumeurs, certainement pas pour les remplacer », nous rassure Véronique Ferval, vice-présidente de la création fine fragrance chez Symrise. Jean Bueno souligne une autre limite de ces nouveaux procédés de création : la machine n’a pas la capacité de sentir. De plus, « l’algorithme ne regarde que le passé. C’est au parfumeur, comme un artiste, de créer une composition qui va s’inscrire dans le futur », ajoute-t-il.

SON EFFLUVE EN DEUX CLICS

Selon la dernière enquête du cabinet d’études NPD, la vente en ligne de parfums a enregistré une croissance de 22 % en 2017. Sillages Paris, jeune marque lancée en 2017 et la première repérée par Bold, nouveau fonds d’investissement de L’Oréal dédié aux startup, s’est appuyée sur le digital pour réinventer son modèle commercial. « Je me suis aperçu que moi, ma mère comme ma grand-mère achetions les parfums en magasin, de façon traditionnelle et impersonnelle. Avec l’achat sur Internet, on s’adresse non pas à un marché, mais à une personne. On élimine les intermédiaires, les points de vente, le marketing et l’égérie, et on concentre notre investissement sur les matières de qualité », explique Maxime Garcia Janin, fondateur de Sillages Paris. Sur le site, on sélectionne de trois à six ingrédients, parmi les soixante-deux disponibles, les algorithmes les travaillent et aboutissent à une combinaison, validée par de jeunes nez. En trois, quatre jours, on reçoit son flacon, un testeur et deux échantillons d’autres fragrances susceptibles de nous plaire.

Si le jus ne nous satisfait pas, il suffit de le renvoyer pour être remboursé ou choisir une autre combinaison. Le fondateur de Sillages Paris explique son succès – quelques milliers de clients et un taux de retour de 3 % – par l’expertise des parfumeurs liée à celle des développeurs, assortie d’un dialogue avec des clients avides de jus qui sortent du lot, et des prix compétitifs. Répondant à cette demande d’hyper-personnalisation, Samsung a, de son côté, annoncé le lancement dans les prochains mois du Perfume Blender, petite machine à l’allure de grille-pain qui permettra la création d’une fragrance à partir d’une application capable d’analyser les ingrédients communs aux parfums appréciés par l’utilisateur pour en créer un sur mesure et unique.

DÉCRYPTER NOS ÉMOTIONS

A l’ère du règne de l’image, comment donner forme à l’invisible ? La réponse de Guerlain : à travers un podcast. Les accros au média du moment peuvent désormais partager leurs témoignages autour des odeurs via Olfaplay, une application développée par une jeune équipe du parfumeur installée dans la pépinière numérique pari-sienne Station F. « La mémoire olfactive est un thème cher à Guerlain, explique le « chief digital officer » de la maison, Jean-Denis Mariani. Le son nous permet de découvrir autrement, tout en nous amusant, nous informant et nous relaxant. » On y écoute le parfumeur maison Thierry Wasser confier ses secrets de nez ; une danseuse du Moulin-Rouge évoquer les odeurs qui planent au cabaret ; ou la petite-fille d’un cordonnier polonais immigré à Paris dans les années 1920 conter son amour des notes cuir. « On travaille sur la possibilité de laisser un message audio personnalisé lorsque l’on offre un flacon et, pourquoi pas, créer une fragrance inspirée par une de ces histoires… » poursuit Jean-Denis Mariani.

L’analyse sémantique des contenus publiés sur les réseaux sociaux et des émotions déclenchées par une odeur aident à comprendre les goûts des consommateurs. Symrise a par exemple développé Gen-Isys, un outil façon fauteuil de dentiste qui utilise la reconnaissance faciale et des capteurs neuronaux pour décrypter nos réactions. « Le consommateur sait ce qu’il aime ou pas, mais ses émotions ne passent pas forcément par les mots », explique Patricia Arnostti, directrice Consumer & Market Insights de Symrise. Gen-Isys s’y emploie : les expressions faciales, la vitesse de réaction et même la perception d’une fragrance lorsqu’elle est accompagnée d’un visuel sont transformées en données permettant de calculer, par exemple, le pouvoir addictif d’une odeur…

LE PARFUM DE DEMAIN ?

Sera-t-il possible de humer un parfum sur Instagram ? Ou, qui sait, d’adopter une fragrance adaptée à son ADN ? On en est encore loin, mais pour les pro-technologie rien n’est impossible. Selon Calice Becker, qui forme déjà les élèves de l’École Givaudan à ces nouveaux outils numériques, « les jeunes parfumeurs n’échapperont pas à la technologie ». « Le parfum est un art très ancien qui évolue lentement, ajoute Véronique Ferval. Depuis les molécules de synthèse à la fin du XIX e siècle, peu de choses ont changé. L’intelligence artificielle est, sans doute, la prochaine grande innovation. » Mais cette quête pour matérialiser, décrypter et traduire les odeurs fait émerger une question : la magie d’un parfum ne repose-t-elle pas justement dans la relation inexplicable qu’il entretient avec l’être humain. « On parle du parfum d’un roman, du parfum d’un film, d’une ville… Le parfum n’est pas un système, c’est un tout !, défend Serge Lutens, un des pionniers de la parfumerie de niche. Avec ce mot ‘digital’, je pense à cette fleur, la digitale pourpre, aussi appelée ‘doigt de la Vierge’ ou ‘gant de Notre-Dame’. Ces noms recèlent la poésie que nos ancêtres ont accolée à ce végétal et c’est ainsi que je perçois le parfum : un style tendu entre l’image et les mots. Ce système digital vide l’individu de ses voyages et retours sur lui-même. Plus que jamais le monde a besoin du tangible, du matériel, du corps. » Selon Calice Becker, les nouvelles technologies peuvent aider à susciter de nouvelles émotions. Peu importent les vecteurs, pourvu que le parfum continue à nous toucher.

Article provient du site internet : ELLE : http://www.elle.fr/Beaute/Parfums/Questions/Big-data-et-parfumerie-vers-une-nouvelle-ere-3787796

02/05/2019 – Un Français invente une pilule parfumant les pets… au muguet

Classé dans : Actualités | 0
Christian Poincheval
crédits : nicematin Christian Poincheval Photo C.P.

Un cadeau drôlement original pour le 1er mai. 

Christian Poincheval, a inventé une pilule pour donner un parfum de muget à vos… flatulences. Ce Mayennais de 69 ans n’en ai pas à sa première invention.

Il avait effectivement déjà commercialisé des gélules à la rose, la violette, le chocolat (pour Noël) et le gingembre (pour la Saint-Valentin).

Sa dernière invention en date, au parfum de muguet, lui a pris quatre années de travail.

COMMENT ÇA MARCHE? 

Des compléments alimentaires, conçus en labo, sont composés de charbon, d’argile, et de plantes. Ces derniers aideraient au fonctionnement digestif, selon Christian Poincheval, interrogé par 20 minutes.

Il est recommandé d’en avaler 6 par jour : 2 le matin, 2 le midi et 2 le soir.

COMMENT EN ACHETER? 

Les pilules sont vendues en boîtes de 60 à près de 20 euros sur www.pilulepet.com

Des milliers sont vendues presque partout dans le monde…

« Ça n’a pas été simple de maîtriser cette senteur, explique Christian Poincheval, avant de « lâcher »: « Au 1er mai, maintenant, fais ce qu’il te plaît, pète au muguet! »

Cet article provient du site internet : https://www.nicematin.com/insolite/un-francais-invente-une-pilule-parfumant-les-pets-au-muguet-379169

30/04/2019 – Quel parfum pour un homme de 20/30/40… ans ?

Classé dans : Actualités | 0

Le plus souvent, on ne porte pas le même parfum à 20 ans qu’à 60 ans. Les hommes, comme les femmes, aiment changer de parfum

crédits pixabay

A CHAQUE ÂGE SON PARFUM POUR HOMME !

Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour changer de parfum


Le plus souvent, on ne porte pas le même parfum à 20 ans qu’à 60 ans. Mis à part quelques fidèles irréductibles, les hommes, comme les femmes, aiment changer de parfum. Au fil du temps, nous n’avons pas forcément les mêmes envies, les mêmes désirs et les goûts évoluent. On peut donc tout à fait choisir son parfum en fonction de son âge et c’est une règle à suivre lorsque l’on souhaite faire un cadeau. Autrefois, c’était plus simple. Les hommes empruntaient le parfum de leur femme puis ils ont pu adopter l’Eau de Cologne. Dès les années 1930, les hommes ont enfin commencé à avoir leurs propres fragrances et à partir des années 1970, se parfumer au masculin est devenu un rituel adopté par le plus grand nombre. Ce guide va vous aider à choisir le bon parfum en fonction de l’âge de son destinataire.

crédits masculin.com

Le parfum idéal à 20 ans

Un jeune homme est spontané et il commence à prendre sa vie en main. Il se veut triomphant, souhaite aller de l’avant et se trace un avenir. Le parfum qu’il va choisir met en évidence son dynamisme mais aussi sa volonté de se différencier des autres. Aujourd’hui, le choix est très vaste et chaque marque propose un univers particulier avec une identité propre. La maison Paco Rabanne propose plusieurs parfums destinés aux jeunes hommes dans la vingtaine. Ce sont des fragrances pour les conquérants, pour les rebelles ou pour ceux qui voient l’avenir en grand. Pour eux, on choisit Invictus , Pure XS ou encore 1 Million . 

De la même manière, Diesel propose des parfums adaptés à un style casual-street comme la gamme Only The Braves. Pour un jeune homme de 20 ans, on cherche un parfum qui corresponde à sa personnalité. Il va souvent être dynamique et tonique avec des notes vertes ou aquatiques. La menthe poivrée, le basilic ou l’anis peuvent être présents. On préfère aussi les essences aquatiques qui sont associées à des notes épicées. Pour ceux qui affichent un style décontracté, on se tourne plutôt vers des parfums épicés, boisés ou sucrés à base d’agrumes, de fève Tonka, de cardamone ou de bois de Sima. Pour ceux qui aiment se sentir uniques, le Patchouli, l’ambre, le jasmin ou la lavande sont parfaits. Quant à ceux qui sont plutôt sentimentaux, on choisit un parfum délicat, confortable et frais à base de cannelle, muscade, vanille…

Entre 30 et 40 ans, on devient plus complexe

Lorsqu’un homme se situe entre 30 et 40 ans, il apprécie les parfums qui associent profondeur et authenticité. Ils assument leurs choix et se tournent vers une nouvelle assurance olfactive. Les trentenaires apprécient Terre d’Hermès mais aussi Dior Homme pour la puissance des éléments associée à l’élégance. Sauvage de Dior est tout aussi recommandé pour un sentiment de virilité. A 30 ans, les hommes aiment également les parfums ayant un caractère plus complexe avec des accords en contrastes et qui sont originaux. C’est le cas du parfum Le Mâle de Jean Paul Gaultier qui associe les senteurs du passé à la modernité ou de Dior Homme Sportpour un parfum moderne et viril, dynamique et élégant, comme l’homme qui le porte. Pour une ode à la liberté, on se tourne vers Bleu de Chanel pour un homme libre et sophistiqué, séduisant et mystérieux.

Les fragrances des 40 ans

L’homme de 40 ans s’est affirmé, il aime les parfums aux notes élégantes, sensuelles ou toujours dynamiquesDior Homme de Dior correspond tout à fait aux attentes des quadragénaires. C’est un parfum à la fois viril et élégant, racé et original. On dit que l’élégance se fait désinvolte avec ce parfum complexe tout en étant moderne et sensuel. Mais on peut aussi choisir Legend de Montblanc , moins connu mais tout aussi séduisant. Il associe le prestige, le luxe, l’élégance et la sobriété. Il incarne l’homme sûr de lui, de sa virilité, qui est à la fois épanoui et serein. Il dégage un charisme évident et n’a pas besoin d’un parfum ostentatoire. Stronger With You , d’Armani, embaume le romantisme pur. Chez Armani, les parfums vont par couple avec des fragrances qui se complètent tout en étant différentes. Stronger With Youc’est le charme italien des hommes ayant la quarantaine sereine. Fuel For Life Homme de Diesel est aussi un parfum apprécié des hommes de 40 ans. Il est légèrement provocant pour des hommes virils et charmeur qui aiment profiter de la vie. Dans tous les cas, l’offre pour les parfums destinés à des hommes de 40 ans permet de choisir en toute sérénité. On a de nombreuses fragrances au caractère affirmé, ayant une personnalité racée, moderne, qui savent charmer mais aussi étonner.

Pour les cinquantenaires

A 50 ans, un homme n’a pas besoin de prouver ce qu’il est. Ses goûts sont affirmés et il sait ce qui lui plait ou ce qui lui convient. Il cherche davantage l’authenticité et se tourne vers les grands classiques. Il opte pour des parfums qui incarnent les valeurs fondamentales de l’homme, les fragrances rassurantes, élégantes, qui dégagent du charme et de la virilité. On se tourne vers des parfums riches tels que Jules de Dior ou Azarro pour Homme. Mais il veut encore séduire avec des parfums complexes, élégants, sobres et qui lui permettent d’exprimer pleinement sa personnalité. Il aime les grands classiques mais n’hésite pas à essayer des nouveautés.
L’homme de 50 ans sera attiré par Acqua Di Gio d’Armani, sobre, élégant et très masculin. Depuis sa création en 1996, il ne cesse de séduire tous ceux qui aiment la nature, la fraîcheur, la force, tous ceux qui veulent un parfum inoubliable et intemporel. Cet homme d’un demi-siècle peut aussi apprécier l’Homme Idéal de Guerlain qui, depuis 2014, est un parfum audacieux, moderne, élégant et que l’on dit drôle. Terre d’Hermès apporte avec lui un passé prestigieux, une ode aux éléments naturels alors que Spicebomb de Viktor & Rolf est un concentré d’épices et de puissances très surprenant.
Les parfums pour les hommes de 50 ans sont des parfums à la personnalité affirmée. Ils conviennent parfaitement à des hommes qui ont déjà vécu plusieurs vies, portés différentes fragrances et qui souhaitent continuer à séduire, être élégants.

A 60 ans, l’authenticité

Les hommes de 60 ans restent marqués par trois classiques de la maison Guerlain. Que ce soit VétiverHabit Rouge ou Héritage, on ne peut pas faire d’erreur en offrant ces parfums à un homme de 60 ans. Mais ces hommes de 60 ans peuvent également se tourner vers la modernité, vers des parfums plus originaux comme Pour Monsieur de Chanel. Celui-ci n’est pas récent mais c’est une valeur sûre, un parfum frais et fleuri pour ceux qui aiment l’élégance et la fraîcheur. Autre indémodable, Kouros , d’Yves Saint-Laurent sorti en 1981. Il reste le parfum d’un « dieu vivant ». A*Men de Thierry Mugler est nettement plus original et gourmand, très dynamique avec ses fragrances de vanille, cacao, café associées au patchouli et à la fève tonka.
Les hommes de 60 ans hésitent souvent à changer de parfum mais ils se laissent aussi tenter par d’autres valeurs sûres ou quelques nouveautés.

La sagesse à 70 ans

A partir d’un certain âge, le choix du parfum semble être définitif. Les hommes n’ont plus envie de changer sauf si c’est pour une fragrance très proche. Toutefois, les sillages frais, les eaux de toilettes toniques ou l’indémodable Eau de Cologne sont toujours très appréciées. On opte alors pour l’Eau Sauvage de Dior, un vrai parfum très frais et d’une grande élégance. C’est aussi le cas de l’Eau de Rochas pour Homme, un indémodable très distingué.
L’homme de 70 ans aiment revenir à ses plus beaux souvenirs sans pour autant tourner le dos à la découverte de nouveaux parfums. On a bien sûr Pour Un Hommede Caron qui fait partie des parfums que l’on ne peut oublier. Créé dans les années 1930, à une époque où les parfums pour les hommes étaient encore très rares, il associe la fraîcheur à la sophistication. C’est un vrai parfum de gentleman même s’il fut l’un des premiers à mettre des fleurs dans une fragrance masculine. Beaucoup plus récent, Gentlement Only de Givenchy est aussi très élégant, contrasté et brillant. Azzaro pour Homme d’Azzaro serait porté par un homme sur trois dans le monde… Il est le parfum des hommes charmeurs et virils.
L’homme de 70 ans continue d’aimer ses grands classiques. Cela ne l’empêche pas d’apprécier les nouveautés.

Le parfum des hommes de 80 ans

Ces octogénaires sont fidèles à leur passé avec l’Eau de Cologne 4711 , l’Eau de Toilette de Tabac Original ou encore Pour Homme Lion de Lalique qui incarne l’élégance suprême. Ils ne refusent pas pour autant de tester Le Mouchoir de Monsieur de Guerlain ou le désormais célèbre Burberry For Men de Burberry qui évoque tout le charme de la campagne anglaise.
L’homme de 80 ans est attiré par les grands parfums, ceux qui ont marqué sa vie.

Cet article provient du site internet : https://www.masculin.com/parfum/14860-quel-parfum-pour-quel-age/

29/04/2019 – Neymar co-crée un parfum avec Carlos Benaïm

Classé dans : Actualités, Création de Parfum | 0

Neymar a dévoilé ce jeudi sur son compte Instagram avoir co-créé un parfum avec Diesel. La fragrance, conçue par le parfumeur Carlos Benaïm, s’inspire de la vie du joueur et devrait avoir une odeur proche de celle des forêts de pins du Brésil. Guillaume de Lesquen, brand designer des parfums sous licence chez L’Oréal, a développé ce point dans les colonnes du magazine GQ : «On a voulu retracer la vie de Neymar en s’inspirant de ses tatouages. Il y a dans le tatouage quelque chose qui a trait au parfum, dans ce rapport au corps, à la sensualité, mais aussi à l’animalité. » 

Cet article provient du site internet : L’équipe : https://www.lequipe.fr/Sport-et-style/People/Actualites/Neymar-co-cree-un-parfum-avec-carlos-benaim/1013430

26/04/2019 – 4 astuces pour faire durer son parfum toute la journée !

Classé dans : Actualités | 0
crédits @pixabay

Le parfum est l’accessoire indispensable et personnel pour toutes les femmes. Tellement personnel, que votre entourage pense directement à vous lorsque l’odeur de votre parfum leur passe sous le nez ! 

Toutes les femmes aiment sentir bon, mais elles adorent quand le sillage de leur parfum dure longtemps ! Et pour cela, il faut obligatoirement connaitre ces 4 astuces :

image: http://femmesdumaroc.com/wp-content/uploads/2019/04/0-1-3.jpg

  • Hydratation votre corps

L’étape principale pour faire durer son parfum est l’hydratation. Le matin avant de vous parfumer, appliquez votre crème hydratante sans parfum, votre parfum tiendra beaucoup mieux sur votre peau hydraté que sur peau sèche. La crème va retenir plus facilement l’odeur des parfums.

  • Parfumez votre brosse à cheveux

C’est bien connu, les cheveux ont tendances à absorber facilement les odeurs. Elles sont donc le meilleur endroit à parfumer pour faire tenir plus longtemps l’odeur de son parfum. En vaporisant sa brosse à cheveux, ils seront légèrement parfumés et resteront intacts.

image: http://femmesdumaroc.com/wp-content/uploads/2019/04/0-2-2.jpg

  • Choisissez une eau de parfum au lieu d’une eau de toilette

L’eau de toilette est réputée pour être plus légère que l’eau de parfum. Optez donc pour l’eau de parfum pour une longue durée.

  • Choisissez des zones stratégiques pour vous parfumer

Il est important de cibler de manière stratégique les zones de votre corps à parfumer. Les zones chaudes, comme le cou, derrière les oreilles, dans le décolleté ou encore à l’intérieure de vos coudes.

image: http://femmesdumaroc.com/wp-content/uploads/2019/04/0-3-2.jpg

Cette article provient du site internet : http://femmesdumaroc.com/parfums/4-astuces-pour-faire-durer-son-parfum-toute-la-journee-51833#ySmVM88uejs8JO4q.99